Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rencontre littéraire
Samedi 9 novembre 2013
Paul ZEITOUN
" Guide de l'Apprenti Romancier "

Zietoum Mot-de-bienvenue-pa Zietoum Seance-de-dedicaces

Phrase extraite du Guide de l'Apprenti Romancier : Chapitre 1 - de l'intention au manuscrit : *"Vous allez devenir le passeur d'une histoire. Sans le savoir, des gens sont prêts à se laisser embarquer dans vos rêves éveillés."
Avant de vous raconter l'excellente après-midi passée en compagnie d'une quarantaine de personnes qui, alléchées par la 4e de couverture du " Guide de l'Apprenti Romancier ", s'étaient données rendez-vous au Grand Comptoir, brasserie de la gare de Metz, je vous propose, sous forme de charade, de découvrir le nom de l’avant-dernier invité de l'APAC pour l'année 2013 : Mon premier fut durant de longues années médecin hospitalier et professeur à la faculté de médecine de Reims. Il a toujours écrit jusqu'à sa retraite des livres et des articles axés sur sa profession de spécialiste des maladies digestives.
Mon deuxième, libre de son temps, échangea son stéthoscope et sa plume scientifique contre celle plus romanesque qui lui permettra d'écrire trois romans à succès.
Mon tout est : Paul ZEITOUN qui nous a livré sa conception de l'écriture et son expérience d'apprenti romancier.
Selon lui, deux critères sont essentiels pour écrire :
o 1 Le temps
o 2 L'inspiration
Si Paul ZEITOUN n'a pas écrit un seul mot de fiction durant sa vie professionnelle, il reconnaît qu'aujourd'hui il a tout loisir de se consacrer à ce qui est devenu plus qu'un divertissement : l'écriture. Et lorsque des idées soudaines viennent titiller son inspiration, il avoue s'adonner sans retenue à l'envie de malaxer, triturer les protagonistes de son futur roman.
À chacun sa propre façon de travailler. Le romancier ne fait pas exception à la règle. La plupart élaborent des schémas narratifs, construisent et développent des intrigues alambiquées. Notre ami Paul, quant à lui, n'établit aucun plan de travail au début de son histoire et fait avancer, évoluer ses ''héros'' au fur et à mesure de la construction du texte. Ses personnages ne sont pas des demi-dieux bâtis sur le modèle superman, mais bien qu'il se plaise à les créer complexes et humains, l'auteur se refuse à les doter de traits de caractère stéréotypés - tout bon d'un côté, tout méchant de l'autre - (toute ressemblance avec ses anciens malades ou des situations ayant existé n'est peut-être pas fortuite).
Paul Zeitoun a toujours été à l'écoute de ses patients. Son roman " La tête, le ventre et le médecin" (Ed. Harmattan) en est la preuve. Aujourd'hui, c'est à ses personnages qu'il prête une plume bienveillante. Autre particularité de notre invité, il n'écrit pas pour son plaisir, mais pour le bonheur des gens qu'il aime retrouver lors de salons littéraires.
Notre vie est régie par des codes. L'écriture ne déroge pas aux règles, qu'elles soient orthographiques ou grammaticales, et Paul ZEITOUN qui a pratiqué tout au long de sa carrière la rigueur, connaît l'importance d'un texte ''bien ficelé''. Avant que les lecteurs s'approprient ses romans, Paul ZEITOUN se transforme en chasseur de fautes de syntaxe. Il analyse à la virgule près la structure de ses phrases qu'il veut à la portée de tous, vérifie les temps de conjugaison, traque les anachronismes qui pourraient se cacher aux détours d'une page; il examine avec intérêt la documentation historique ou topographique relative à son récit. Pour lui, comme pour tous les puristes de la langue française, la condition sine qua non pour qu'un texte soit intelligible, c'est la ponctuation qui est partie prenante dans la construction d'une phrase. Une virgule mal placée et tout devient abscons.
Sibyllin, Paul, vous ne l'avez pas été dans ce Guide pratique que vous avez agrémenté de nombreux conseils, et que je recommande chaleureusement à tous ceux qui souhaitent répondre à l'appel de leurs Muses.
La résultante de tout ceci : un super samedi passé avec un homme heureux, qui a su faire resurgir en moi l'envie d'écrire. Merci, cher Paul, d'avoir été ce neuf novembre, ma madeleine.

Evelyne MEDUCIN

*Phrase extraite du Guide de l'Apprenti Romancier : Chapitre 1 - de l'intention au manuscrit : " Guide de l'Apprenti Romancier" ISEDITION Libres d'écrire 15 €

Tag(s) : #Cafés littéraires de l'APAC

Partager cet article

Repost 0