Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

“ Le club des futurs centenaires”
L'été est la saison où j'aime me replonger dans les grands Y Tourneurclassiques ou tout simplement prendre le temps d'ouvrir enfin des livres non lus par manque de temps.
Cette année, quel délice de découvrir l'ouvrage de notre Président d'honneur, Yves TOURNEUR : " Le club des futurs centenaires " ! Il dormait depuis très longtemps parmi beaucoup d'autres dans une pile impressionnante sur ma table de nuit ; il me faut bien avouer que le titre m'avait laissée pour le moins perplexe et dubitative, ceci expliquant peut-être cela…
Mais quelle ne fut pas ma surprise, au fur et à mesure de ma lecture, de rencontrer une telle fraîcheur, un tel optimisme ! L'écriture est heureuse, simple, et limpide mais très respectueuse de notre belle langue, ce qui ne gâche rien ! C'est souvent très amusant, parfois même croustillant et toujours très attendrissant. Difficile de refermer un tel livre en cours de lecture, on a trop envie de connaître rapidement la suite tant on s'intéresse et l'on finit par s'attacher à tous les personnages.
Au début, Gabriel, notre héros, franchit la porte de "La Charmille", une maison de retraite. Le ton est donné… On sent bien qu'il n'est pas du tout prêt à cette future vie. Il n'est là que pour faire plaisir à sa fille… C'est assez terrible, car il se sent encore parfaitement autonome et tout à fait capable de continuer à vivre dans sa maison.
Très vite il va s'ennuyer car l'environnement et surtout l'entourage ne sont pas très gais : une trentaine de dames et six hommes seulement, qui pour la plupart et le Livre Club centenaireplus souvent somnolent devant la télévision. Seule une de ces dames attire son regard et même son attention ; elle n'est pas, comme toutes les autres pensionnaires, tristement habillée de gris. Denise, elle, est coquette, joviale et, en outre, musicienne ; c'est elle qui dirige la chorale…
Quotidiennement, Denise et Gabriel vont attendre, comme deux jeunes adolescents, le moment de la promenade dans le parc à l'ombre des grands arbres où ils apprendront à s'apprécier chaque jour davantage. Des liens de plus en plus forts se tissent entre eux et l'amour qu'ils finissent par éprouver l'un pour l'autre va complètement bouleverser leur vie. Mais, comme chacun sait, la vie, même en maison de retraite, n'est jamais un long fleuve tranquille… Et le roman est ainsi plein de rebondissements et d'événements inattendus. Mais, après bien des tribulations, les protagonistes trouveront enfin le bonheur, chacun à sa manière… mais je ne vous en dis pas davantage.
J'espère simplement vous avoir donné envie de lire ce livre merveilleux plein d'espoir, de gaieté et de joie de vivre mais pas du tout "à l'eau de rose ". Une belle leçon de fin de vie ! Merci Yves ! Grâce à vous j'ai un peu moins peur de vieillir et je suis désormais sûre que " l'amour n'a pas d'âge " !
Maïté Petit

Tag(s) : #Coups de coeur de Maïté

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :