Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Martial DEBRIFFE à Metz

Rencontre littéraire
3 mai 2014

Martial DEBRIFFE à Metz
De l'ombre de l'histoire à la lumière d'une belle rencontre littéraire...

Le long week-end du 1er mai n'aura pas empêché la vingtaine de personnes présentes de venir à la rencontre de Martial DEBRIFFE, adhérent, auteur et ami, que nous avions reçu il y a plus de deux ans déjà pour son livre Le secret de la villa Marianne. La rencontre était animée, toujours si talentueusement, par Nicole FAESSEL autour de son roman La fleur de l'ombre (Ed. De Borée).

Deux passions animent Martial DEBRIFFE : l'écriture et la scène, ce qui l'a naturellement amené à transposer certains de ses ouvrages au théâtre. Historien de formation, Martial peut passer des heures dans les archives lorsqu'il écrit, très exigeant quant aux détails de l'histoire, la cohérence et la justesse des références qui nourrissent la trame narrative de ses livres... Et il se donne à son art Martial, se levant quotidiennement à quatre heures du matin pour s'atteler à l'écriture avant d'aller travailler ! Pour suivre le rythme, dit-il, il faut être réglé comme du papier à musique... et ce sont deux lieux de prédilection dans lesquels il se met devant la feuille blanche: l'Alsace – où il vit – et la si jolie petite île de La Désirade (Guadeloupe) sur laquelle il s'exile deux fois par an pour laisser courir sa plume dans un environnement si différent, mais ô combien stimulant et inspirant.

C'est en 1995 que, lancé par André CASTELOT, il publie sa première biographie sur La Duchesse du Maine. Sa deuxième biographie, en 1997, sera consacrée à Madame Elisabeth (sœur cadette de Louis XVI) et fera une entrée très remarquée dans les librairies. Deux ans plus tard, son ouvrage sur Madame de Pompadour mettra en valeur le mécénat de la Marquise en faveur des artistes...Homme d'écriture, certes, mais homme de théâtre tout autant, ses biographies sur Madame de Pompadour (Ed. Des trois orangers), Ninon de Lenclos et Charlotte Corday (Ed. France Empire), adaptées sur scène, ont remporté un vif succès auprès du public.

Sélectionné à deux reprises au Prix Hugues Capet, Martial a reçu la Médaille d'or de l'Alliance Française en 2006 pour son implication à promouvoir la culture française dans le monde.

Bien au-delà de son talent de biographe et d'homme de théâtre, son enracinement en Alsace a amené Martial à se pencher passionnément sur la trouble période de la deuxième guerre mondiale, moment de l'histoire ayant profondément meurtri cette population considérée comme allemande par les Français, française par les nazis et, pour les deux parties, essentiellement comme une monnaie d'échange. Son livre Le secret de la villa Marianne, roman d'aventure et du terroir, en est une illustration parfaite.Dans son livre La fleur de l'ombre (Ed. De Borée), tout en liant l'histoire et le genre romanesque, Martial DBRIFFE aborde les multiples thèmes liés au vertige du passé qui peut, incidemment, réapparaître dans une vie...

Directrice d'édition, Estelle découvre au décès de sa mère qu'elle est la fille d'un allemand disparu sur les plages du débarquement en Normandie. Elle se lance alors sur la trace de cet homme, aidé par Josserand, historien et écrivain, dont elle s'est promis de publier un livre... Dès lors, elle n'aura de cesse de découvrir la vérité sur ses origines et les raisons de ce mensonge maternel et secret de famille. Persiste tout au long de cette passionnante énigme le mystère de ce bijou en forme d'étoile de mer laissé par son père...Son père semblant enterré sous les ruines d'un secret, d'où lui viendra la lumière ?...

Roman captivant s'il en est, abordant tant de thèmes... la reconquête d'un passé lié à l'enfance où a pesé l'absence d'un père... les liens, dans des périodes troublées, entre certaines françaises et des allemands ayant laissé des traces, en l’occurrence des enfants... la place et le rôle des femmes dans le milieu de l'édition dans les années quatre-vingt, monde de requins dont nombreux sont les méandres... et le thème si complexe de la trahison et du mensonge...

C'est une lecture qui captive irrémédiablement le lecteur embarqué sur le long cheminement d'une quête essentielle de Paris à Francfort et Berlin, et dont on peine à se détacher pour connaître enfin l'issue d'une telle histoire.

Le prochain livre de Martial DEBRIFFE La rivière du pardon (Ed.Calmann-Levy) paraîtra début juin et traversera le temps de la période précédant la première guerre mondiale jusqu'au milieu de la Belle Epoque. Une histoire de jumeaux séparés en pleine guerre ; deux destins qui se traceront aux antipodes l'un de l'autre, éloignés par le temps qui passe, la vie et la trahison, pour enfin se retrouver, mais dans quelles conditions ? … Voilà qui déjà met l'eau à la bouche et donne cette douce envie de le lire !

Mais nous saurons reprendre rendez-vous avec Martial au cours de notre saison de rencontres littéraires à venir, avec sûrement l'opportunité de le recevoir, non seulement pour ce nouvel ouvrage, mais, pourquoi pas, pour une représentation théâtrale ? On vous tiendra au courant.. et que Martial soit sincèrement remercié pour son attachement à l'APAC, sa passion de l'histoire et de l'écriture qu'il sait formidablement transmettre et partager, et ce talent si rare qu'il a de communiquer avec son public !

G.K.

La fleur de l'ombre
Ed. de Borée
288 pages / 21€

Tag(s) : #Cafés littéraires de l'APAC

Partager cet article

Repost 0